Couches lavables P'tits Dessous, les couches lavables pour bébé
Français / English

Rechercher

Recherche avancée

Service Client

Mon panier

0 article(s)

Panier
Mon compte Mon compte

Préserver la durée de vie de vos couches lavables

Jeudi 23 Mai 2013 à 12h48

Par Aline, dans la catégorie : Utilisation et entretien

Quand on investit dans un lot de couches lavables, on espère les garder le plus longtemps possible, histoire de rentabiliser son achat. Voici tous nos conseils pour que vos couches lavables durent éternellement, ou presque !

 

Quelle durée de vie pour mes couches lavables ?

On parle généralement en nombre de lavages, car une couche lavée tous les jours n'aura pas la même durée de vie (en années) qu'une couche lavée une fois par semaine, pour prendre les 2 extrêmes.

 

Dans les conditions normales d'utilisation et d'entretien, les couches lavables P'tits Dessous sont prévues pour durer 200 à 300 lavages. Si vous avez un lot de 15 couches lavées tous les 2 jours, cela représente environ 2 ans. Des couches taille unique "feront" donc un enfant de la naissance à la propreté, des couches en plusieurs tailles pourront servir à un deuxième bébé.

 

Une durée de vie record !

Savez-vous que la plupart des textiles dont sont composés nos vêtements, mis à part le 100% coton, sont prévus pour tenir une cinquantaine de lavages seulement ? 

 

Alors, pour concevoir une couche lavable qui puisse être lavée 300 fois, il faut des textiles techniques adaptés, jusque dans les moindres détails (velcro, pressions...). Le polyuréthane de nos couches lavables est issu du milieu sportif et médical. Les pressions sont les mêmes qu'utilisent les fabricants de vêtements de travail pour l'industrie. Bref, çà n'a l'air de rien, mais une couche lavable est un concentré de technologie.

 

Achetez de la qualité

Cela parait évident, mais il est toujours bon de le rappeler : une couche lavable de qualité durera 2 à 4 fois plus longtemps que d'autres. Prix élevé n'est pas toujours synonyme de solidité et de durabilité, car certains tissus sont jolis mais fragiles, n'hésitez pas à demander conseil auprès d'autres mamans ou de votre boutique locale qui sauront vous conseiller des couches qui durent !

 

Qu'est-ce qui s'use sur une couche lavable ?

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'élément qui va s'user le plus rapidement sur vos couches lavables sera la partie absorbante : bambou ou coton. Ces matières sont composées de fibres naturelles, qui au fil du temps vont être usées par le frottement ou arrachées par le sèche-linge. Au bout de 300 lavages, les couches paraitront toujours en bon état mais le manque de fibre les rendra beaucoup moins absorbantes. Les matières synthétiques (micropolaire, coolmax, microfibre) sont virtuellement inusables.

 

La membrane imperméable résiste généralement bien au lavage. Elle peut toutefois s'user prématurément à cause d'une surchauffe du sèche-linge ou de trempages prolongés dans l'eau.

 

Les pressions sont pratiquement à toute épreuve. Le velcro est prévu pour plus de 500 utilisations, à condition de bien le replier au lavage pour qu'il ne s'encrasse pas avec les fibres du linge.

 

Le stockage des couches : plus important qu'il n'y parait

Cette petite étape est très importante pour la durée de vie de vos couches. Nous vous recommandons le stockage à sec, c'est-à-dire dans un seau ou un sac sans eau. Surtout, pas de trempage !

 

Pourquoi ? D'une part, le polyuréthane n'aime pas le contact prolongé avec l'eau. Le trempage régulier peut endommager la membrane imperméable et les élastiques de vos couches. Par ailleurs, dans l'eau, bactéries et champignons se développent joyeusement. Par temps chaud, cela peut même conduire à la destruction de vos couches lavables par un champignon qui dévore les fibres textiles. 

 

Stockez vos couches sales pendant 48h au maximum. Les stocker plus longtemps n'aura pas d'incidence à court terme, mais après 3 ou 4 jours de stockage l'agressivité de l'urine pour le tissu sera la même que pour vos fosses nasales.

 

Si vous tenez à enlever les tâches de selles avant le lavage, frottez doucement et ne brutalisez pas vos couches. Pas de brosse, encore moins de brosse de fer (on ne rit pas, c'est arrivé à l'une de nos clientes). Si vous essorez les couches ou inserts à la main, évitez la torsion vigoureuse type "serpillière", qui casse les fibres du bambou.

 

Le lavage : de la douceur

Vous pouvez laver vos couches lavables à 40°C ou à 60°C. Le lavage à 60°C n'a pas d'incidence importante sur leur durée de vie : le polyuréthane de la membrane imperméable est conçu pour des températures plus élevées. En revanche, le lavage à 90°C doit être évité, sauf cas exceptionnel : la température d'une machine à laver est très approximative, et on n'est pas loin des limites de tolérances des textiles.

 

Ne surchargez pas votre machine à laver. Le linge ne devrait pas dépasser la moitié du tambour. Dans une machine trop chargée, le frottement sur le linge augmente, et donc l'usure. C'est encore plus vrai si vous utilisez une vitesse d'essorage très rapide.

 

Trouvez le cycle de lavage qui vous convient. Un cycle trop long augmente l'usure. Un cycle trop court, çà ne lave pas. Astuce : prélavage ou rinçage augmentent l'efficacité du lavage en éliminant l'urine au préalable.

 

A fuir : les balles de lavage et battoirs de lavage. Ces petits accessoires apparemment inoffensifs peuvent détruire vos couches lavables en quelques mois. Leur but est justement de battre le linge pour augmenter le frottement et donc l'efficacité du lavage. Mais les couches lavables sont lourdes, elles frottent suffisamment entre elles dans la machine, nul besoin d'en rajouter. 

 

Bien entendu, on évite tous les produits agressifs. De la lessive, et c'est tout. Vous pouvez ajouter un désinfectant pour le linge ou quelques gouttes d'huiles essentielles pour parfumer, mais rien d'autre. Cristaux de soude, vinaigre, blanchissant, détachant... tous ces produits sont agressifs pour les textiles à plus ou moins long terme. Une exception : le percarbonate (blanchissant et désinfectant vendu en magasin bio), que vous pouvez utiliser avec parcimonie, uniquement de temps en temps pour le décrassage. Pour les tâches, choisissez un savon détachant avant lavage, ou faites sécher vos couches au soleil.

 

Le séchage : une étape cruciale

C'est à cette étape que vous pouvez le plus influer sur la durée de vie de vos couches lavables.

 

L'usage du sèche-linge est possible pour une partie de nos couches lavables, et nous vous recommandons de l'utiliser pour son côté pratique, mais de vous en passer à chaque fois que vous le pouvez : c'est l'été, votre séchoir est vide... Lorsque vous nettoyez le filtre du sèche-linge, vous y retrouvez des fibres de tissu en plus ou moins grande quantité. Ces fibres sont arrachées au tissu, et à la longue contribueront à user vos couches lavables un peu plus rapidement. Rien de dramatique, mais au bout de 2 ans cela peut être significatif. 

 

Une précaution importante : ne pas faire surchauffer votre sèche-linge. Mal utilisé, celui-ci peut dépasser les 120°C, une température que ne supportera pas la membrane imperméable de vos couches. Elle va se décoller, et rapidement perdre son imperméabilité. Comment faire ? Si vous utilisez une minuterie, réglez-là plutôt sur une durée inférieure, quitte à relancer le sèche-linge par la suite. Si votre sèche-linge détermine lui-même la durée de séchage grâce à une sonde, vérifiez que ce temps ne soit pas surestimé, le linge ne doit pas être trop chaud lorsqu'il s'arrête. Si votre sèche-linge dispose d'un réglage "délicat", il est préférable de l'utiliser, la durée de séchage sera plus longue mais la température moins élevée.

 

On évite autant que possible le séchage sur le radiateur. Là aussi, la température est aléatoire et peut parfois grimper, car la couche se colle sur le radiateur. 

 

Si vous séchez à l'air libre, une seule précaution à prendre : que le séchage soit complet et rapide. Vérifiez bien que les couches et inserts soient parfaitement secs en profondeur, et espacez-les pour laisser passer l'air. Un séchage trop lent ou incomplet présente les mêmes inconvénients que le trempage des couches.

Retrouvez dans la boutique :

Ajouter un commentaire :

(ne sera pas publié)
  • Tout savoir sur la société Ptits Dessous
  • Couches lavables : la démarche éthique de Ptits Dessous
  • Contacter Ptits Dessous
  • La sélection de sites PtitsDessous

    Couches lavables : rejoignez PtitsDessous sur Facebook