Couches lavables P'tits Dessous, les couches lavables pour bébé
Français / English

Rechercher

Recherche avancée

Service Client

Mon panier

0 article(s)

Panier
Mon compte Mon compte

Tout sur les couches lavables

10 idées reçues sur les couches lavables

Les couches lavables, vous les imaginez comment ? Retour en arrière, corvée de lessive, fuites, fesses rouges, odeurs nauséabondes ? Les idées reçues et l'amalgame avec les langes de nos grands-mères sont encore très répandus. Non, les couches lavables ne réduisent pas les femmes en esclavage, et nous allons vous expliquer pourquoi.

 

Les couches lavables, c'est un retour en arrière

Utiliser des couches lavables entraine un changement dans notre mode de vie. On remplace un produit jetable par un produit durable, alors que le jetable a longtemps été synonyme de facilité et de modernité. Mais des produits comme la serpillière jetable, la lingette, la pile à usage unique, considérés comme innovants il y a 10 ans, sont maintenant en voie de disparition. Alors pourquoi pas la couche jetable ?

 

Utiliser maintenant des couches lavables des années 60, et les laver dans les mêmes conditions qu'à l'époque, oui ce serait un retour en arrière. Les culotte en nylon, les épingles à nourrice, les selles qu'il fallait gratter, le bac à lessiver, l'essorage à la main, le repassage... Mais on ne parle plus du tout des mêmes couches, ni des mêmes machines à laver. Les couches lavables du 21e siècle cumulent les innovations pour vous rendre la vie plus facile.

Les couches lavables c'est de l'esclavage, on force les femmes à rester à la maison

Tous les sondages que nous faisons parmi nos client(e)s le montrent, la majorité des mamans qui utilisent les couches lavables travaillent à plein temps... et les papas changent aussi les couches. Les mamans actives ont développé de super-pouvoirs pour cumuler le travail, les conduites des enfants, les devoirs du soir, les repas, le ménage, et partagent généralement toutes ces tâches avec le papa. Quelques minutes passées à lancer ou sortir une lessive de couches ne les rendront pas esclaves de leur foyer.

 

Les couches lavables, il faut les laver

Certes... mais nous viendrait-il à l'idée de mettre des vêtements jetables ? De manger au quotidien avec de la vaisselle en plastique ? Et pourtant, nous lavons les vêtements, les draps, les couverts, les assiettes... et cela nous semble normal.

 

Utiliser des couches lavables demande 3 à 4 lessives par semaine. Et ce ne sont pas les lessives les plus compliquées : pas de repassage, pas de pliage, des couches qui passent au sèche-linge... bien plus facile que des jeans ou des chemises.

 

Avec les couches lavables, les fuites sont plus fréquentes

Les couches jetables, au fil des années, contiennent de plus en plus de polyacrylate de sodium, ce gel super-absorbant, car son prix est inférieur à celui de la cellulose. Nous nous sommes donc habitués à des couches à la capacité d'absorption quasi-illimitée, en oubliant l'essentiel : pour être à l'aise, un bébé doit être changé toutes les 2 à 3 heures au maximum.

 

Les couches lavables ont une capacité d'absorption entièrement modulable. Vous pouvez l'augmenter ou la diminuer pour répondre aux besoins de votre enfant, et à la fréquence de change (jour ou nuit). Si vous respectez un délai raisonnable entre 2 changes, vous ne devriez pas rencontrer de fuites.

 

Les fuites de selles, si fréquentes avec les couches jetables, sont rares avec les couches lavables. Leur barrières élastiques en textile sont bien plus efficaces.

 

En couches lavables, bébé va macérer dans l'humidité et avoir les fesses rouges

Dans les années 60, bébé était enveloppé dans des langes en coton, dans lesquels il restait généralement de longues heures tant le change et le lavage étaient une corvée à l'époque. 

 

Les couches lavables P'tits Dessous gardent bébé parfaitement au sec comme les couches jetables, grâce à des matières qui isolent la peau de l'humidité : Coolmax ou micropolaire. Et même si vous choisissez de mettre contre la peau de bébé une matière naturelle comme le bambou ou le coton, vous constaterez que sa peau s'y habitue rapidement.

 

Nos nombreuses expériences en crèche le prouvent : les collectivités qui utilisent des couches lavables voient diminuer nettement le nombre d'érythèmes, et n'utilisent pratiquement plus de crème pour le change.

 

Les couches lavables, çà sent mauvais

Les couches jetables salent sentent tellement mauvais qu'on a dû inventer des seaux à couches hyper perfectionnés pour les stocker sans s'asphyxier. Dans le cas de la couche lavable, les selles sont éliminées dans les toilettes grâce au voile de protection jetable, et vous verrez que ça change tout. L'odeur est bien moins désagréable qu'une poubelle contenant des couches jetables.

 

Une couche lavable, c'est plus sale à changer

Changer une couche n'est jamais vraiment "propre" ni forcément très agréable, que la couche soit jetable ou lavable. Vous ne mettrez pas plus "les mains dedans" avec les couches lavables qu'avec les jetables.

 

Les couches lavables, ce n'est pas hygiénique

Le lavage des couches à 40°C est suffisant pour éliminer germes et bactéries. Des collectivités ont fait des études en laboratoire pour le vérifier. Si vous y tenez, vous pouvez les laver à 60°C pour vous rassurer, ou utiliser un désinfectant pour le linge.

 

Entretenir les couches lavables, c'est compliqué

Oubliez les recettes compliquées dénichées sur internet, à base de trempage, d'huiles essentielles ou de rinçage des couches à la main. Suivez plutôt notre mode d'emploi hyper simple, et vous verrez que l'entretien de vos couches lavables ne vous prendra que quelques minutes.

 

Les couches lavables gênent bébé dans sa mobilité

Pensez à toutes les générations (nous, nos parents, nos grands-parents...) qui ont porté des couches lavables, ni aussi fines ni aussi confortables que les modèles actuels. Les bébés de cette époque rampaient, marchaient, et sont devenus des adultes tout à fait normaux. 

 

Il n'est pas gênant pour un tout-petit d'avoir les jambes écartées. Au contraire, cela favorise un bon placement des hanches. En grandissant, l'épaisseur des couches lavables ne le gênera pas si vous respectez une précaution simple : n'ajoutez pas d'inserts ou de boosters inutiles en journée. Les couches lavables ne gonflent pas quand elles sont mouillées, et restent bien en place au lieu de pendre entre les jambes de l'enfant, elles sont donc souvent moins gênantes pour sa motricité.

 

Chez P'tits Dessous, le confort de bébé est une priorité absolue. Nous innovons régulièrement pour améliorer encore le bien-être de votre enfant : couches fines, matières souples et extensibles, élastiques doux, coupe confortable... 

Retrouvez dans la boutique :

  • Tout savoir sur la société Ptits Dessous
  • Couches lavables : la démarche éthique de Ptits Dessous
  • Contacter Ptits Dessous
  • La sélection de sites PtitsDessous

    Couches lavables : rejoignez PtitsDessous sur Facebook